Comment faire durer son vernis ?

 


1. Nettoyer l’ongle

C’est la première condition pour que le vernis n’écaille pas au bout de deux jours.

Le matériel : un soin émollient pour assouplir les cuticules ; un bloc polissoir pour ôter les stries et faire briller la surface de l’ongle. On passe du dissolvant pour enlever les traces de gras qui empêchent le vernis de s’accrocher.


2. Choisir un vernis bien liquide


Le test qui ne trompe pas : on sort le pinceau du flacon, s’il attire avec lui des « fils » de produit, c’est que le vernis est trop épais, on jette.
Le plus sûr : investir dans du neuf. Ajouter du dissolvant à un vieux vernis ne sert à rien ; quant au diluant, ça passe une fois mais pas plus.


3. Se faire une pose dans les règles de l’art


On commence par une base traitante, sous-couche qui agrippe le vernis et évite que l’ongle ne se colore. Pour poser la couleur, on essore le pinceau contre le goulot, sur un seul côté des poils. C’est ce côté qu’on utilise pour laquer l’ongle.
On pose deux couches impérativement. La première doit être très fine pour sécher rapidement.
On termine par un top coat. Et on stoppe toutes ses activités au moins une demi-heure. Une fois que le vernis semble sec, on passe les ongles sous l’eau froide du robinet, ça accélère le durcissement.


4. Ruser avec les retouches


En appliquant une couche de top coat une ou deux fois par semaine, on augmente la durée de vie de sa manucure comme de sa pédicure. Quand l’usure au niveau du bout de l’ongle commence sérieusement à se voir, on dit oui à l’ajout d’une couche de vernis. En revanche, si ça s’écaille, on oublie le rafistolage, on démaquille l’ongle et on recommence.

A savoir, le ternissement et l’usure sont plus voyants sur des couleurs foncées ou vives que sur des teintes pastel ou des nude.


5. Trucs et astuces


Gare aux vernis à séchage rapide, ils sont pratiques, mais ils sont aussi moins tenaces. Le séchage raccourci laisse moins de temps au film de pigments, de polymères (brillance), de résines (accroche du produit) et de plastifiants (absorbeurs de chocs) de s’organiser de façon optimale.

Pour conserver un vernis bien liquide, on le stocke dans la porte du frigo à côté des oeufs, à l’abri de la lumière et de la chaleur, ses pires ennemis.

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site